Enquête Harris : l’opinion des Français sur l’éolien très stable et largement favorable

27 janvier 2021

Harris Interactive a réalisé en novembre 2020 pour France Energie Eolienne une vaste enquête* sur la perception de l’éolien par les Français – et plus particulièrement ceux habitant à moins de 5 kilomètres d’un parc éolien. Cette étude démontre une nouvelle fois que les Français ont une opinion positive de l’éolien, et que l’image de cette énergie renouvelable est stable, dans un contexte de large déploiement des parcs sur les territoires.

Année après année, étude après étude, le constat est sans appel : l’éolien est une énergie plébiscitée par les Français, y compris par ceux habitant une commune qui abrite un parc éolien.

Les trois quart (76%) des Français ont une perception positive des parcs éoliens. Fait marquant, mais confirmé sondage après sondage, ce chiffre est identique (76%) chez les habitants des communes accueillant un parc éolien (« riverains »).

L’énergie éolienne ne cristallise pas une soi-disant défiance des Français, contrairement à ce que certaines organisations souhaiteraient faire croire : seuls 7% des citoyens habitant une commune qui abrite un parc éolien déclarent en avoir une très mauvaise image (6% pour la totalité des Français).

Cette nouvelle étude révèle surtout un clivage générationnel sur la perception de l’énergie du vent : 91% des moins de 35 ans déclarent en avoir une bonne image.

L’autre grand enseignement de cette étude réside dans le fait qu’une très large majorité de Français se déclare prête à accueillir un parc éolien : 68% d’entre eux, soit près de 7 Français sur 10, déclarent que l’installation d’éoliennes près de chez eux serait une bonne chose !

La forte différence de perception dans l’accueil réservé aux éoliennes est, ici aussi, visible clairement chez les moins de 35 ans, qui déclarent à 80% qu’un parc éolien dans leur commune serait une bonne chose (+12 points).

Enfin 85% des riverains de parcs en activité déclarent que l’installation des éoliennes dans leur commune n’est pas une mauvaise chose :
– la moitié (51%) considère ainsi leur parc comme « une bonne chose »,
– près d’un tiers (31%) n’en fait pas un sujet (« ni une bonne ni une mauvaise chose »)
– et seuls 15% considèrent que c’est une mauvaise chose (11% chez les moins de 35 ans)

Au moment de l’installation du parc, le nombre de personnes non favorables au parc était d’ailleurs équivalent (15% de désapprobation déclarée), démontrant que vivre aux côtés d’un parc éolien ne rend pas « anti-éolien ».

*Méthodologie de l’étude :
• Une enquête « Grand Public » réalisée en ligne du 12 au 16 novembre 2020, auprès d’un échantillon de 1011 personnes, représentatif des Français âgés de 18 ans et plus.
• Une enquête « Riverains » réalisée par téléphone du 9 au 17 novembre 2020, auprès d’un échantillon de 1001 personnes, représentatif des Français habitant à proximité d’une éolienne (moins de 5 kilomètres)
Partagez
Tweetez
Partagez