Les coûts de l’éolien

L’éolien, comme les autres sources d’énergies renouvelables, a bénéficie d’un tarif subventionné depuis plusieurs années et challenge désormais toutes autres formes d’énergies. Il représente aujourd’hui un coûts très faible sur la facture du consommateur pour des bénéfices certains: un mix énergétique plus transparent, stable et écologique !

La part sur votre facture d’électricité ?

Ce que paye les consommateurs via leur facture d’électricité c’est la Contribution au Service Public de l’Électricité (CSPE). En 2016, 19 % du montant total de la CSPE était destiné au soutien du développement éolien(1), Le coût annuel du soutien à l’énergie éolienne pour un ménage consommant 2,5 MWh par an représentait environ 12 € en 2016, soit 1 € par mois(2).

L’éolien une des énergies les plus compétitives sur le marché.

Avec le passage progressif aux appels d’offres le soutient de l’État accordé à la production d’énergie éolienne se réduit. Pour les installations de moins de 6 éoliennes(3), le niveau a été fixé en 2017 entre 40 et 72 €/MWh pendant 20 ans. En comparaison, le coût de l’électricité produite par le nouveau nucléaire s’élèvera à 110 €/MWh (EPR de Hinkley Point)). Les résultats du 1er appel d’offres portant sur la réalisation et l’exploitation de parcs éoliens terrestres plus puissant révèlent un prix moyen du MWh en nette baisse. Sur l’ensemble des projets, le MWh sera vendu, en moyenne, à 65,4€, complément de rémunération inclus.(4)

1. La part des énergies renouvelables électriques dans le budget CSPE est de 67,4 %, le reste est destiné à d’autres énergies, au développement des réseaux, etc. 2. Délibération de la Commission de régulation de l’énergie du 13 juillet 2017 3. Parcs de moins de 6 machines de puissance unitaire de moins de 3 MW. 4. Arrêté du 6 mai 2017 fixant les conditions du complément de rémunération de l’électricité produite par les installations de production d’électricité utilisant l’énergie mécanique du vent de 6 aérogénérateurs au maximum.