Dans la lignée des années 2014 et 2015, marquées par un rebond de l’éolien en France, l’installation de 568,2 MW depuis le début 2016, soit une légère hausse de 45,2 MW par rapport au premier semestre 2015, vient confirmer le palier atteint les années antérieures pour le développement éolien en France.

Un an après le vote de la Loi relative à la transition énergétique pour une croissance verte et plusieurs mois après la COP 21, les chiffres d’installations éoliennes sur le premier semestre augurent d’une année 2016 prometteuse en énergies renouvelables. Avec 568,2 MW raccordés, soit une hausse de 45,2 MW par rapport à 2015, ce début d’année met en exergue une stabilité sur un rythme d’environ 1000 MW par an, inférieur à la trajectoire requise pour atteindre les objectifs fixés dans le cadre de la Programmation Pluriannuelle de l’Investissement (PPI).

Pour atteindre les 15 GW prévus à horizon 2018 ou 24 GW en 2023, ce sont 1,5 GW qui doivent être raccordés chaque année à partir de 2016. Un bilan à mi-année qui, pour France Énergie Éolienne, signe l’engagement des industriels pour la réussite de la transition énergétique en France, dans une année marquée par de nombreux chantiers énergétiques et climatiques.

[Communiqué de presse] Chiffres éolien-premier semestre 2016