Appels d’offres des 6 premiers parcs éoliens en mer français : le Président de la République confirme les ambitions de la France pour la filière

20 juin 2018

En déplacement en Bretagne ce jour, le Président de la République, accompagné de Nicolas Hulot, ministre d’Etat, ministre de la Transition écologique et solidaire, et de Jean-Yves Le Drian, ancien Président de la région Bretagne et ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, a annoncé la réussite des renégociations tarifaires concernant les appels d’offres éoliens en mer, attribués en 2012 et 2014, soit la totalité des 6 projets, de 500 MW chacun. France Energie Eolienne (FEE) se félicite de cette issue favorable et de la poursuite du soutien de l’Etat français à la filière éolienne en mer, sur le territoire français, après une période d’incertitude pour la filière.

« Les enjeux industriels liés à ces premiers appels d’offres sont vitaux ; sans le lancement confirmé de ces premières capacités, associées à des plans industriel déjà engagés, la filière française et ses nouveaux emplois locaux n’auraient très probablement pas pu voir le jour, c’est une excellente nouvelle et nous sommes très heureux de l’annonce du Président de la République » se réjouit Olivier Perot, Président de France Energie Eolienne.

« Les projets du premier appel d’offres sont quasiment tous purgés de tout recours contentieux, source principale de retard de leur mise en service, les décisions finales d’investissement pourront ainsi être prises rapidement, probablement dès cette année, pour une mise en service probable en 2021 » ajoute Olivier Perot. Le Parlement discute actuellement du projet de loi « société de confiance » qui comporte des mesures de simplification du cadre réglementaire éolien en mer proposées par France Energie Eolienne depuis plusieurs années.

Le projet de loi, en cours de discussions à l’Assemblée Nationale, devrait permettre l’accélération de la mise en service des projets éoliens en mer, l’accroissement de la compétitivité de la filière française et la sécurisation des nouveaux projets éoliens en mer posés et flottants. La clarification des objectifs éoliens en mer constituera la prochaine étape clef pour l’éolien en mer français et un signal clair pour le marché.